AT- Appel à concurrence pour desservir les zones enclavées

Partagez cet article

Algérie Télécom a lancé un appel à la concurrence pour traiter les zones enclavées ou mal desservies par les réseaux de télécommunications (fixes ou mobiles).

Soutenu par l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPCE), l’opérateur national entend remédier définitivement aux problèmes de réseaux dans certaines zones reculées du pays.

Ces zones englobent, selon l’étude faite par l’opérateur, 508 localités concernées par des problèmes de réseaux fixes, et 750 localités en plus de 178 axes routiers sujets à des problèmes de réseaux mobiles.

Les cahiers des charges seront appliqués et financés par le « Fonds du service universel des communications électroniques ». 

Il est à noter que seuls les réseaux mobiles sont sujets à cet appel à concurrence auquel doivent répondre les opérateurs concernés sous un délai de 30 jours.

A lire aussi  Wiko lance une usine en Algérie, sa 1ère en Afrique

Le communiqué de presse ayant annoncé la nouvelle conclut sur le fait que cette procédure entre dans le cadre de la « consécration du principe d’égalité, ancré dans les valeurs de notre pays. »

Auteur de l’article : Aymen Alleche