Ces applications algériennes à avoir sur son mobile

0
275
applications mobiles algérie

Avec la barre des 24 millions de mobinautes atteints, le contenu algérien s’empare des terminaux mobiles et les applications, toutes orientées dans l’utile, cherchent à se faire une place au milieu des Viber, Facebook et Tinder.

Pour vous aider à choisir à quelle(s) application(s) algérienne(s) accorder une chance sur votre écran d’accueil, voici une liste d’application DZ à avoir sur son téléphone.

Automobile :

Autobip :

Petit frère de Ouedkniss, AutoBip permet de suivre l’actualité du monde de l’automobile, à travers entre autres l’évolution du marché de l’occasion ainsi que les nouveautés des concessionnaires.

DZ Dépannage : 

Avec DZ Dépannage, les automobilistes algériens pourront partir sur les routes l’esprit léger, l’application leur listant des dépanneurs, remorqueurs et vulcanisateurs selon leurs besoins.

 

Administration

Idjraati

En plus de faciliter le fichier d’état civil, le Ministère de l’Intérieur et collectivités locales a mis en place une application pour permettre aux citoyens de s’informer au mieux. Nommée Idjraati, elle permet de connaître le dossier demandé pour chaque démarche administrative. Un must-have donc !

Argent :

D’Algérie Poste en passant par la BDL ou la BNP Paribas, les banques et établissements postaux se sont mis à l’ére du mobile afin de permettre à leurs clients de consulter leurs comptes et ce, en attendant les transactions par terminal mobile.

Transport

Yassir :

Lancé il y a quelques mois, Yassir fait déjà beaucoup d’heureux ! L’Uber-like compte plus de 20 000 téléchargements et autant de clients satisfaits. Une success-story qui ne fait pas peur à ses concurrents.

Horaires train :

Au rayon des transports en commun, la SNTF n’est pas en reste avec une application qui permet de connaître les horaires des trajets de trains. En espérant que le métro ou le tramway suive les pas de ce que fûrent les chemins de fer.

Presse :

Tout comme du coté des banques, la presse a énormément d’applications mobiles à offrir, dont des applications réunissant de nombreux titres. Pour les autres, ils peuvent aisément passer d’Algérie 360 à Algérie Eco ou feuilleter numériquement les colonnes 2.0 de Liberté.

[La liste sera aménée à être enrichie]