La Tunisie vient de faire une avancée majeure en terme d’expérience utilisateur dans l’accès à internet et ce, en imposant aux opérateurs télécoms de fournir un débit moyen à leurs abonnés.

L’Instance Nationale des Télécommunications (INT), l’équivalent de l’Agence de Régulation des Postes et des Télécommunications (ARPT) en Algérie, a rappelé, hier 9 juin, aux opérateurs télécoms tunisiens l’obligation de remplir « certains critères de qualité concernant le réseau internet mobile proposé ».

C’est ainsi que les opérateurs physique et virtuels officiant en Tunisie devront à terme fournir à leurs abonnés internet un débit moyen de download de 4 Mbs en 3G et 10 Mbs en 4G et ce, avant le 29 mars 2019.

Ce même débit devra évoluer à 7 Mbs pour la 3G et 20 Mbs pour la 4G entre le 29 mars 2019 et le 29 mars 2021. A compter du 29 mars 2021, le download sera à 10 Mbs pour la 3G et 30 Mbs pour la 4G.

Pour mettre en place cette mesure, les opérateurs devront rendre compte mensuellement à l’INT des efforts fournis afin d’arriver aux objectifs fixés.

Source : THD