fbpx
Connect with us

Actualités

Une équipe algérienne révolutionne l’entretien des panneaux solaires

Published

on

brevet international algérie
Partagez cet article

Une équipe de scientifiques algériens de l’Université Djilali Liabès de Sidi-Bel-Abbès a mis au point une technologie de nettoyage des panneaux solaires qui fera l’objet d’un brevet international.

L’équipe se compose de quatre chercheurs qui travaillent au sein  du laboratoire d’Applications du Plasma, de l’Électrostatique et de la Compatibilité électromagnétique (APELEC) de la faculté de génie électrique. En novembre 2022, le laboratoire APELEC a annoncé sur sa page Facebook officielle le dépôt d’un brevet à l’Institut National Algérien de la propriété Intellectuelle (INAPI) avec extension à l’international (au niveau de l’Organisation Mondiale de la Propriété Untellectuelle [OMPI]). L’invention a pour titre: « Dispositif d’auto-nettoyage et de refroidissement des panneaux solaires par vent électrique ». Ce brevet est une première pour un laboratoire algérien.

A lire aussi  Signature prochaine d'une convention entre le CPA et Hyundai Algérie

Les avantages du dispositif algérien d’auto-nettoyage

Le nettoyage des panneaux solaires est un processus laborieux, surtout en milieu désertique. L’entretien nécessite l’utilisation d’eau et de produits de nettoyage, ce qui réduit l’efficacité des panneaux. Une technologie par « souffle de vent » existe, mais elle exige de gros générateurs d’électricité et consomme donc beaucoup d’énergie. Cette innovation d’auto-nettoyage et de refroidissement par vent électrique est économique en matière d’énergie et d’eau et nécessite peu d’entretien. Elle fonctionne avec l’équivalent de la puissance d’une lampe LED. Une vraie prouesse technologique pour nos chercheurs, qui envisagent de pousser le concept plus loin, en l’équipant d’une batterie autonome.

A lire aussi  Amazon Echo Buds : des airs de science-fiction ?

Il est important de souligner que le laboratoire APELEC dispose déjà d’une vingtaine de brevets. Le plus important concerne une machine de tri électrique des déchets plastiques et ferreux, déjà commercialisée.

Partagez cet article

Suivez-nous sur Facebook et ne ratez aucune information ;)