Algérie – Vers la création de 200 startups d’ici la fin 2017

0
824
startups-algérie-CIST

Le CIIST (Carrefour International pour l’Industrie Scientifique et Technologique) s’engage à accompagner la création de 200 startups dans plusieurs domaines industriels à partir de juin 2017 au niveau national.

C’est lors du premier événement tenu par le CIIST à l’USTHB à Alger que son commissaire, M. Mustapha Rahmani, a présenté ce projet ambitieux. Il explique d’ailleurs que le choix de présenter cette initiative à l’université est dû au fait qu’elle soit la source de toute idée innovante.

Rahmani a indiqué à l’APS que le projet du CIIST sera appliqué entre le 14 juin et le 4 décembre 2017 sous forme de neuf séminaires régionaux organisés au niveau de plusieurs universités à travers le territoire national. Il a, par ailleurs, encouragé les autres entités de patronat liées à l’entreprenariat en Algérie comme le FCE (Forum des Chefs d’Entreprises), la CGEOA (Confédération Générale des Entrepreneurs Algériens ainsi que la CAP (Confédération Algérienne du Patronat) à rejoindre leur projet.

Plus concrètement, une dizaine de contrats a déjà été signée lors de cette première édition du CIIST entre chercheurs de l’USTHB et investisseurs pour le financement de création d’entreprises innovantes dans le secteur pharmaceutique, le BTPH et l’industrie navale, indique l’APS.

Concernant le financement du CIIST, un bureau national sera installé à la fin du mois de mai à Alger afin de créer une ligne de communication entre les porteurs de projets et le monde industriel. De plus, le CIIST prévoit de contribuer au financement du lancement d’entreprises avec  40% du capital de celles-ci ; le tout avec l’aide de partenaires comme la BDL (Banque de Développement Local), l’INAPI et la Société Nationale de Leasing.