Envie d’une pizza à 23 heures par ce temps pluvieux ? Faites appel à Tartara ! Cette jeune startup, amie de votre portefeuille, vous promet des mets chauds à prix cassés, avec une vision d’entrepreneuriat social assumée. Quel est son secret ? Son modèle ? On vous dit tout dans son portrait « al dente! ».

Lancé par Rimad Messaoudi, un entrepreneur fraichement sorti du secteur des assurances, « Tartara Livraison » n’est pas votre service de livraison habituel, puisque chez les Messaoudi, l’entrepreneuriat social, on y croit !

Ainsi, en commandant votre pizza, de l’un des 4 restaurants d’Alger aujourd’hui partenaires (« l’exil » et « le petit palais » pour exemple), vous la recevrez dans les minutes qui suivent, sans payer de supplément de livraison, « Tartara » ne prenant de commission que des restaurants en question. Autre point en faveur de ce jeune pousse, le fait d’employer des étudiants hors heures de cours et des personnes malvoyantes pour noter les commandes. Les couche-tard devraient pour leur part mettre en favori ce service, qui assure des livraisons de 23h à 6h du matin au besoin.

Ces bonnes dispositions seront-elles suffisantes pour détroner les ténors du secteur, à l’image de HelloFood, Vig Vag et Bip Bip ? Rimad en doute et rappelle que « son entreprise est une entreprise sociale, qui est surtout là pour être une alternative et répondre à un besoin, celui d’avoir une pizza d’excellente qualité à prix bas et dans les meilleurs délais ».

Si Tartara se focalise pour l’instant sur le centre d’Alger où elle compte tous ses partenaires, elle a pour objectif de couvrir toute la wilaya à terme, en trouvant les meilleurs prestataires à chaque fois.

Alors, on se fait une pizza ?