Le prêt de 900 millions d’euros de la BAD à l’Algérie approuvé

0
551

Le prêt de 900 millions accordé à l’Algérie par la Banque Africaine de Développement (BAD) à des conditions avantageuses a été adopté ce mercredi 28 décembre par le Conseil des ministres.

Outre l’avant-projet de loi relatif aux TIC, le Conseil des ministres a approuvé hier cet accord de prêt de 900 millions d’euros, assorti d’un taux d’intérêt concessionnel modéré et remboursable sur vingt (20) ans dont cinq (5) ans de différé.

Le communiqué publié à l’issue du Conseil fait savoir que cet emprunt servira à « financer les conditions d’une croissance économique inclusive, à travers des réformes visant notamment l’amélioration du climat de l’investissement, l’amélioration de l’efficacité du secteur énergétique et la promotion des énergies renouvelables »

L’Algérie est parmi les pays fondateurs de cette institution dont la capital dépasse actuellement les 100 milliards de dollars.

Détenant 4,2% des actions de cette banque, l’Algérie est le quatrième actionnaire parmi les pays africains et le septième dans le classement général des pays membres.