fbpx
Connect with us

Réseaux sociaux

Messenger : Facebook avoue l’inavouable

Published

on

Messenger : Facebook espionne messages vocaux
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un énième scandale frappe de nouveau l’entreprise Facebook qui a admis avoir utilisé et écouté des enregistrements vocaux privés d’utilisateurs pour améliorer son système de messagerie vocale sur « Messenger ».

À peine Mark Zuckerberg sort-il de la tourmente de l’utilisation de données privées qui a coûté à son entreprise une amende record de 5 milliards de dollars, un communiqué de Facebook vient confirmer l’utilisation de messages vocaux privés dans le cadre de l’amélioration de ses services.

Une pratique à laquelle Facebook assure avoir mis terme, au même titre que Google ou Apple. Pour sa défense, la firme de Menlo Park rappelle que les concernés ont « autorisé l’application Facebook Messenger à accéder à leur microphone ».

A lire aussi  Les droits des artistes algériens bientôt protégés par Facebook

Pour rappel, Google et Apple avaient avoué faire appel aux mêmes pratiques pour améliorer l’IA de leurs programmes et ont, au même titre que Facebook, mis terme à ces méthodes. Seul Amazon utilise encore les interactions de ses clients avec Alexa dans le même cadre, mais leur permet néanmoins de désactiver via les paramètres l’envoi de données à l’entreprise de Jeff Bezos.


Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Continue Reading

Suivez-nous sur Facebook et ne ratez aucune information ;)