Un débit internet à 100 mbps bientôt ?

Un contrat de partenariat a été signé la semaine passée entre Algérie Télécom et l'Opérateur chinois ZTE pour développer un réseau de fibre optique plus performant.

1
230
ZTE internet fttx AT algérie fibre optique

Un contrat de partenariat a été signé la semaine passée entre Algérie Télécom et l’Opérateur chinois ZTE pour développer un réseau de fibre optique plus performant.

Ce partenariat vise à améliorer le réseau internet en Algérie grâce à l’expérience de l’entreprise ZTE qui opte pour la technologie FTTX et qui garantirait des performances allant jusqu’à 100 mbps selon l’APS. L’accord a été signé mardi passé entre le directeur général d’Algérie Télécom M.Adel Khemanet et le directeur général de l’entreprise chinoise ZTE en Algérie, M.Zhang Chao.

Selon ce nouveau partenaire, le projet FTTX « favorisera les échanges et une communication plus équilibrée entre usagers du réseau : visioconférence, Peer to Peer, Téléphonie sur IP, sauvegarde en ligne. Ce réseau en fibre optique permettra de passer de 20 mégas, actuellement, à des performances pouvant atteindre les 100 mégas ».

Malheureusement, l’amélioration viendra avec un changement de ligne téléphonique et de modems. En effet, nous apprenons que la technologie FTTX nécessite une numérotation téléphonique à 10 chiffres et non pas à 9 comme c’est le cas avec les lignes actuellement installées à travers le pays. Les nouveaux modems adaptés à la fibre optique seront bientôt mis sur le marché.

Ce nouveau réseau se verra installé d’abord dans les agglomérations les plus dynamiques ainsi que dans les nouveaux logements des cités AADL, LPP et autres promotions immobilières et logements sociaux. La priorité sera aussi donnée aux établissements de l’éducation, de l’enseignement supérieur, des services publiques, des grandes entreprises et des PME/PMI.

Pour améliorer la qualité d’internet en Algérie en ayant recours à ce nouveau réseau, un autre opérateur chinois, à savoir Huawei, s’est également engagé avec la FNJE (Fédération Nationale des Jeunes Entrepreneurs) pour contribuer au déploiement de cette technologie à travers tout le territoire national.

Espérons que cette transition se fasse assez rapidement et sans causer de pertes aux abonnées actuels d’AT. Ce qui est certain, c’est que cela ne peut qu’aller mieux au niveau du débit internet.