PLF 2017: le secteur des PTIC mal loti

0
558
PLF 2017: le secteur des PTIC mal loti

Le projet de Loi de finances (PLF) 2017 prévoit une un budget de fonctionnement de 2,4 milliards de dinars pour le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (MPTIC), contre 3.8 Mds en 2016, en recul de 142 millions de Da.

Ce budget, jugé « très faible » par Imane-Houda Feraoun, est destiné à couvrir les « dépenses de fonctionnement de la direction centrale du ministère, de ses services décentralisés et de ses deux établissements de formation sous tutelle », explique-t-elle.

Outre cette baisse du budget de fonctionnement, la ministre a fait savoir que son secteur ne bénéficiera d’aucun budget de l’équipement en 2017, « compte tenu de la situation économique actuelle ».

Le ministère des PTIC se concentrera sur les projets inscrit dans son programme en cours, dont le raccordement en fibre optique « Alger-Oran-Valence » et l’acquisition d’équipements et logiciels relatifs à la certification électronique.

Le ministère du Tourisme tout autant 

Le montant de ces allocations avaient déjà été rendue publique lors de l’adoption du projet de Loi de finances 2017 par le Conseil des ministres. Le ministère de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat sera également en reste l’année prochaine, avec 3,62 Mds Da contre  4,1 Mds Da en 2016.

Le projet de loi de finance 2017 prévoit des dépenses de fonctionnement de 4.591,8 milliards DA, contre 4.807,3 mds DA dans la Loi de finances 2016, crise pétrolière oblige.

Voici la répartition de ce budget par département ministériel. Notons que les chiffres entre parenthèses sont ceux de la LF 2016:

  • Présidence de la République                                 7,82 (7,9)
  • Services du Premier ministre                                4,5 (3,4)
  • Défense nationale                                           1.118,29 (1.118,2)
  • Intérieur et collectivités locales                        394,26 (426,1)
  • Affaires étrangères et coop. internationale         35,21 (30,5)
  • Justice                                                           72,67 (73,4)
  • Finances                                                         87,51 (95,3)
  • Energie                                                          44,15 (44,8)
  • Industrie et Mines                                           4,61 (5,3)
  • Agriculture, développement rural et pêche 212,79 (254,2)
  • Moudjahidine                                              245,94 (248,6 )
  • Affaires religieuses et Wakfs                         25,37 (26,03)
  • Commerce                                                    19,51 (20,5)
  • Ressources en eau et environnement            16,18 (17,6)
  • Travaux publics et transports                         27,42 (30,28)
  • Habitat, urbanisme et ville                           17,65 (21,3)
  • Education nationale                                  746,26 (764,05)
  • Enseignement sup. et recherche sc.         310,79 (312,1)
  • Formation et ens. professionnel                 48,3 (50,3)
  • Travail, emploi et sécurité sociale           151,44 (226,4)
  • Aménagement du territoire…                      3,62  (4,1)
  • Culture                                                       16,005 (19,05)
  • Solidarité nationale…                                70,9  (118,8)
  • Relations avec le Parlement                       0,23 (0,24)
  • Santé, population et réforme hospitalière. 389,07 (379,4)
  • Jeunesse et sports                                    34,55 ( 37,2)
  • Communication                                       18,69 (19,3
  • Poste et TIC                                              2,4 (3,8)
  • Sous/Total                                            4.126,2
  • Charges communes                                 465,5 (448,1)